VERGER CONSERVATOIRE

Plantation Verger conservatoireSubventionné par le Conseil Régional, un verger conservatoire, situé dans le parc de Ruffey, a vu le jour au cours de l'année 2013.

 

18 variétés de pommiers et 12 variétés de poiriers sont présentées dans la première partie du verger.

 

POMMIERS

reinette blanche 1771

rambour d'été= rambour aigre, Rambourg blanc,de Rambure, Muschen's Rosenapfel 1535

patte de loup ,connue depuis le Moyen Age (le fruit semble avoir été griffé et porter un cicatrice)

lanterne origine allemande, en France depuis 1598

fenouillet 1628

api étoilé fin XVIe

 

Clichés de quelques fruits

 

POIRIERS

passe crassane 1855

Le Lectier 1888

Jules( Guyot) 1870

Conférence 1885

 

Clichés de quelques fruits

 

Pommiers et poiriers appartiennent à la grande famille des rosacées.

Les fleurs possèdent 5 sépales, 5 pétales, un pistil et de nombreuses étamines

 

Les pommes et les poires que nous mangeons correspondent au réceptacle.

 

Obtention des différentes variétés par greffage

Les arbres sont greffés, c'est à dire qu'ils sont constitués de 2 végétaux : le sujet ou porte greffe

et le greffon qui correspond à la ramure , la partie fructifère des arbres

 

Pourquoi greffer ?

-pour avoir des arbres à petit développement pour les jardins (ex: poirier sur cognassier, cerisier sur cerisier de Sainte Lucie)

- pour multiplier des arbres fruitiers qui sont difficilement multipliables par d'autres méthodes, tels que bouturage ou marcottage

- pour avoir des arbres vigoureux en choisissant un porte greffe franc

- pour adapter les arbres sur un sol qui ne leur convient pas toujours ( ex. un poirier sur une aubépine - pour obtenir une bonne végétation sur sol calcaire)

- pour obtenir des récoltes précoces et améliorer la qualité des fruits

-pour apporter une résistance à diverses maladies ou insectes.

 

 

Les feuilles, les fruits, et même le bois des arbres fruitiers peuvent être attaqués par différents ennemis.

- La tavelure qui provoque des taches liégeuses sur les fruits est due à un champignon,

- l'oïdium qui correspond à un feutrage blanc est dû à un champignon

- la moniliose : champignon qui entraîne la pourriture du fruit par cernes,

- le chancre : altération de l'écorce,

- les pucerons :  feuilles qui se recroquevillent

- les cheimatobies  : chenilles d'un papillon qui dévorent les feuilles

- le carpocapse   papillon qui pond dans les fleurs et dont la larve se développe dans les fruits (fruits véreux)

- la mouche de la cerise qui pond dans les jeunes fruits qui deviennent véreux (petits asticots blancs).

 

Fin 2015, le verger s'agrandit : 3 variétés de cerisiers et 3 variétés de pruniers ont été mises en place.

******* PRUNIERS *******

- Mirabelle de Nancy

Arbre très vigoureux, souvent érigé puis étalé dès la première mise à fruits. Cette variété est robuste au froid, et très fertile. Les fruits se conservent bien après la cueillette. La floraison est assez tardive pour un prunier, soit début avril. Elle est un peu étalée ce qui lui permet d'échapper aux gelées de printemps. La fructification a lieu fin août à début septembre. Les mirabelles sont de calibre moyen, arrondies légèrement ovales. La couleur est jaune orangé lavé de rouge vermillon à l'insolation. La chair est mi-ferme, jaune clair presque transparente, peu juteuse, mielleuse, très sucrée et parfumée.

- Reine Claude dorée

Arbre de vigueur moyenne, à port étalé. Cette variété a une bonne fertilité régulière, et sa rusticité ainsi que sa robustesse lui confèrent une bonne résistante aux maladies. La floraison a lieu fin mars, elle est assez longue et ne craint pas trop le froid. La fructification a lieu en août, les fruits peuvent se conserver assez longtemps s'ils sont cueillis un peu avant leur maturité parfaite. Les prunes sont grosses et rondes, vert d'eau à jaune plus ou moins foncé. La chair est jaune, juteuse, très sucrée et très parfumée. On peut consommer ce fruit de toutes les manières, il reste excellent.

- Quetsche d'Alsace

Arbre très vigoureux, voire difficile à contenir, à port mi-étalé. Il a une mise à fruits rapide, une fertilité importante et régulière. Cette variété est autofertile. La floraison est tardive vers la fin avril. C'est la raison pour laquelle cette variété réussit bien dans le Nord et l'Est de la France. La fructification a lieu début septembre. Les fruits ont la capacité de bien se conserver et ont une bonne aptitude au transport. De gros calibre, les prunes sont ovoïdes, avec une peau fine rouge pourpre violacé, recouverte d'une pruine blanchâtre. La chair est vert-jaunâtre, ferme, peu juteuse, peu sucrée et légèrement acidulée. Ce fruit se consomme plus en pruneau que frais.

******* CERISIERS *******

- MONTMORENCEY

Arbre de bonne vigueur, ayant un port érigé puis étalé avec l'âge. Très fertile, et très rustique, il peut être planté dans toutes les régions françaises, il préfère néanmoins les terres légères. C'est une variété ancienne, l'un des premiers cerisiers à avoir été cultivé. Il fleurit début avril, donnant des petites fleurs blanches agréables. L'arbre est rustique sur tous porte-greffes, il résiste en général bien aux maladies. La fructification a lieu entre fin juin et fin juillet. En effet, elle est très étalée, ce qui permet au consommateur de pouvoir faire ses conserves, confitures, sirops, eau-de-vie... au fur et à mesure de la récolte, sans être débordé de travail. Le fruit est rouge sang à maturité, assez gros, sphérique. La chair est juteuse et très acide, blanc rosée, translucide.

- BURLAT

Cette variété du groupe Bigarreau ou cerise douce, produit de gros fruits sucrés à la chair ferme et croquante. Plutôt précoce, elle est productive et se récolte à partir de mi-mai, sans toutefois craindre particulièrement les gelées de printemps. Elle peut être plantée en régions relativement froides, même en montagne jusqu'à 800 m. Pour une meilleure production, elle peut être pollinisée par les variétés Napoléon ou Reverchon, et peut, elle-même polliniser la variété 'Coeur de pigeon'. Cette variété est facile à cultiver et à soigner.

- HEDELFINGEN

Cette variété de cerisier bigarreau a une vigueur moyenne, mais il est très productif. C'est une variété ancienne, obtenue en Allemagne vers 1850. Elle est résistante aux parasites et à l'éclatement des fruits. Elle fleurit tardivement, à la fin du mois de mars. Elle peut donc être cultivée sous tous les climats français. Les fruits font leur apparition dès la mi-juillet, c'est une variété tardive. Les cerises sont grosses, de forme conique, avec un long pédoncule. La chair est croquante, fondante, juteuse et sucrée. Le jus est coloré. Cette variété est un excellent pollinisateur, et a un magnifique feuillage jaune rose à l'automne.